X Scape – Azilum

Avant dernière salle de notre voyage Lillois, Azilum est scénaristiquement la suite directe de Quarantaine même si les salles peuvent être faites dans un ordre différent.

Le professeur Edwarz qui est à l’origine du virus récupéré dans la salle Quarantaine est interné au Centre Hospitalier Sainte Marie du Vernet depuis 6 mois. Il aurait trouvé un allié partageant le même dégoût que lui pour l’humanité au sein de l’hôpital psychiatrique. Afin d’empêcher une nouvelle catastrophe, le directeur de l’asile vous donne accès au bureau du surveillant général pendant sa réunion journalière. Vous pourrez alors mener votre enquête.

Notre mission : Nous devons découvrir ce qui se trame dans cet asile pour éviter que le professeur Edwarz ne recommence ses recherches et sortir de l’asile avant que l’on ne remarque notre présence.

Pour ne pas que notre venue semble étrange, un de nos membre est désigné et se fait passer pour un fou. Une fois dans le bureau, les énigmes s’enchaînent bien avec pas mal de cadenas à ouvrir mais aussi plusieurs mécanismes assez originaux. Malheureusement, cette fois encore, la fouille nous a fait perdre beaucoup de temps avec plusieurs indices vraiment biens cachés. Les soucis de fouille terminés, arrivent ensuite un enchaînement d’énigmes nous obligeant à nous séparer pour gagner du temps. Nous ne passerons pas beaucoup de temps sur ces dernières étapes même si  elles présentent plusieurs énigmes originales et un décor plutôt fidèle compte tenu de l’endroit où nous sommes.

Avec une équipe sympathique et des enquêtes scénarisées, nous avons passé un bon moment chez X Scape. Comme pour la salle précédente nous avons perdu pas mal de temps à cause des fouilles mais il faut dire que certains objets étaient vraiment bien cachés. En bref un bon moment malgré une énigme pour laquelle nous restons perplexes. Nous attendons de voir ce qu’il est arrivé au professeur Edwarz pour leur troisième scénario sur lequel ils travaillent actuellement !

 

——————————————————————————-

C’est positif :
• Le décor
• La fourberie de la fouille
• Des mécanismes originaux et pas forcément onéreux

C’est négatif :
• Une première étape pas forcément utile
• Une énigme haute en couleur nous laisse quelque peu dubitatifs


XScape

Retrouvez toutes les prochaines dispos pour cette salle :

(Article écrit par BatGauth, checkez donc son blog et son twitter !)

Omega Agency – La Planque d’Ali

Huitième Escape Game en deux jours à Lille, bienvenue à Omega Agency pour leur première salle et la dernière de notre séjour : La planque d’Ali.

Jeunes recrues dans une agence d’espionnage, notre objectif est simple, monter en grade le plus vite possible. Pour cela, nous nous essayons à une mission qui ne s’annonce pas évidente. Durant notre aventure, nous serons aidés de notre correspondant au niveau de l’agence.

 

Notre mission : Ali, professeur d’archéologie, est soupçonné d’avoir volé un artéfact égyptien. Nous espérons pouvoir trouver des informations sur l’endroit où il serait caché dans son bureau. Afin d’éviter un incident diplomatique, nous nous devons de le retrouver au plus vite. Nous profitons donc qu’il soit parti travailler pour mener notre enquête.

Armé d’une tablette qui nous permettra de garder un lien avec notre agent de liaison, nous pénétrons dans le bureau d’Ali. Pas une minute à perdre, il nous faut trouver des informations au plus vite. Nous nous retrouvons dans un bureau très sympa et plein d’objets égyptiens. Heureusement que nous étions quatre puisqu’il y a dans cette salle pas mal de fouilles à faire. Toutes les énigmes sont vraiment originales et s’enchainent bien (même si certains n’attendent pas le dernier indice pour ouvrir certains cadenas). Nous avons perdu un peu de temps à cause de « la clé d’un chanteur » que nous avions légèrement oubliée mais nous nous étions bien répartis le travail dès le départ ce qui nous a permis d’avoir de l’avance. En dehors d’un petit rappel sur cette clé oubliée et d’une énigme que nous avions mal analysée nous n’avons pas eu besoin de demander de l’aide à l’agence.

 

Avec un briefing sympa (remise de photos et de documents en rapport avec la mission), une game master cool, un décor vraiment immersif, des énigmes très originales, des mécanismes surprenants et vraiment différents de ce que l’on peut trouver ailleurs, nous sommes repartis de Lille fatigués mais très contents de ce petit voyage. Nous sommes maintenant impatient de voir ce que donnera leur seconde salle.

——————————————————————————-

 

C’est positif
• Le décor
• Les mécanismes vraiment originaux
• Les énigmes originales également
• Un Escape Game « fait maison » et ça fait plaisir

C’est négatif
• On cherche encore


Omega Agency

Retrouvez toutes les prochaines dispos pour cette salle :

(Article écrit par BatGauth, checkez donc son blog et son twitter !)