[ Test Escape Game ] Team Time – Le bunker zombie

Le Live Escape Game Team-Time !Team-Time fait partie de cette vague de nouveaux escape game qui viennent tout juste d’ouvrir sur Paris, et l’enseigne ne propose pour l’instant qu’une seule aventure :
Le bunker zombie !

Dans un monde ou une épidémie a décimé la plus grande partie de la population, seuls quelques survivants ont réussis à rester en vie enfermés dans des bunkers, l’un d’entre eux, le professeur Koulikov (un Russe donc) était en train de mettre au point un antidote pour régler le problème. Nous sommes des survivants du bunker voisins, et notre mission est d’aller récupérer cet antidote.

Vault_101

Alors oui, encore un thème avec un bunker, encore un thème avec des zombies, encore un thème virus/antidote comme il y en a déjà plein sur Paris, mais non ! Le bunker zombie se démarque vraiment de ses concurrents en se donnant à fond sur les décors et l’immersion, on se retrouve dans un authentique bunker soviétique type guerre froide en plein coeur de Paris, et ça, c’est mortel. On entre dans une pièce plutôt austère avec très peu d’éléments à notre disposition, et la fouille commence :) (mal, on s’est encore foiré dès le début :p)

Les énigmes se succèdent et s’enchainent très bien, elles sont toutes logiques et s’inscrivent très bien dans le thème de la pièce. Dans l’ensemble, la room se résout de façon linéaire, ce qui ne me dérange pas du tout, mais qui pourrait déplaire aux plus grands groupes, et perturber certaines personnes, toujours occupées sur le mauvais indice, au mauvais moment :p
La seule chose qui nous a déstabilisé est le très fort accent russe que l’on peut entendre pour les indices, si bien qu’à un moment particulier du jeu on a du lui demander de répéter au moins 3 ou 4 fois ce qu’il disait parce qu’aucun d’entre nous n’avait pigé quoi que ce soit. C’est un peu dommage et un léger ajustement réglerait rapidement le problème :)

Cyka Blyat Escape

Conclusion : 46 minutes et quelques ! Avec deux ou trois indices :)
Pas très loin du record de la pièce le jour de notre visite qui était à 42 minutes, qu’on aurait pu tenter si on avait pas été des quiches au départ :-^
Ce qui ressort le plus de Team Time c’est son ambiance apocalypse zombie maîtrisée du début à la fin : on est enfermés dans un bunker et, malgré l’absence à l’intérieur de zombies, de sang … tout est fait pour nous faire ressentir que dehors, juste de l’autre côté de la porte, c’est vraiment la merde. Le décor est vraiment bien travaillé, la lumière et l’ambiance sonore sont parfaitement accordés avec le thème pour nous faire ressentir des émotions fortes en plein milieu des énigmes. Ce n’est plus seulement un escape game, c’est une véritable aventure :) Et pourtant, avec mon groupe nous étions tellement concentrés sur les énigmes que nous sommes passés à côté de quelques passages de mise en scène censés nous impressioner :p

Du coup maintenant on attend la prochaine salle qui devrait arriver dans pas longtemps, février ou mars normalement, et qu’on espère aussi bien que celle-là. Allez, soyez gentils, prenez-nous pour la bêta ! : D

Team-Time

Retrouvez toutes les prochaines dispos pour cette salle :

[ Escape Game ] The Escape Agency – L’appartement du Dr. Kang

The-Escape-Agency-Cover-700x325

The Escape Agency est un des tout nouveaux Escape Game de Paris puisqu’il a ouvert il y a seulement deux mois, en novembre 2015. Pour l’instant il n’y a encore qu’une seule aventure : l’appartement du Dr Kang.

Comme pour plusieurs autres escape game, l’aventure commence bien avant notre arrivée sur place puisque nous recevons un Sms nous indiquant le lieu de rendez-vous le jour juste avant notre mission, le message nous précise que l’agence est installée sous couverture d’un magasin d’horlogerie.

Et effectivement, à l’adresse indiquée c’est une vitrine pleine d’horloges en tout genre qui nous accueille (enfin non, elle nous accueille pas vraiment, c’est plutôt le monsieur à l’intérieur qui fait ça (remarquez ça ferait une avancée technologique assez impressionnante )) Nous sommes donc des agents secrets, et notre agent de liaison nous explique que nous nous situons juste en dessous de l’appartement du Dr Kang ! (clin d’oeil, c’est le titre de la mission en fait)
Le Docteur Kang c’est ce scientifique un peu mystérieux qui depuis longtemps faisait des expériences dans son coin, et personne s’en souciait vraiment, mais là il parait qu’il a crée un produit capable d’éradiquer toute vie sur Terre, et ça c’est pas cool.

1280x720--bT

En tant qu’agents top secrets notre mission est donc de pénétrer discrètement dans son appartement et de ramener un échantillon du produit à l’agence pour analyse afin de produire un antidote et de sauver le monde.
Nous serons en liaison permanente grầce à un téléphone portable qui nous indiquera donc le temps qu’il nous reste avant le retour du docteur dans son appart et différents indices si jamais il nous arrivait de rester bloqués.

Voilà, sans plus d’infos que ça on est parti pour infiltrer l’appartement à l’étage, et la première étape consiste à passer la porte d’entrée (ce qui n’est pas très long, le paillasson aide pas mal :) )
Nous nous retrouvons dans un appartement tout ce qu’il y a de plus normal en apparence, si ce n’est trois cadenas, dont un sur le frigo :o (le mec doit être au régime). Mais la fouille nous révèle une multitude d’éléments, dont beaucoup ont l’air totalement inutiles ! Au final, encore un peu de fouille et de la réflexion sur quelques énigmes très originales nous permettent de passer à la suite, et d’avancer jusqu’à la résolution de l’énigme finale.

wtf

Conclusion
55 minutes et pas mal de messages d’aide. Même si la plupart des messages qui arrivent sont plus là pour dialoguer avec l’équipe que pour donner un indice :)
Bon par contre pour la partie infiltration de la mission on repassera, ça m’étonnerai que Monsieur Kang ne se rende pas compte de notre passage chez lui vu le bordel qu’on y a foutu :p

L’appartement du Dr Kang est une room plutôt classique mais efficace, avec des énigmes originales et quelques éléments de technologie bien cachés qui pourraient vous surprendre.
Le gros point de fort d’Escape Agency c’est son moyen de communication entre les joueurs et le Game Master : le téléphone portable y est pour beaucoup dans l’immersion de la pièce et le dialogue qui s’installe tout au long de l’aventure est très agréable.

On attend du coup la deuxième salle, mais ce n’est pas pour tout de suite :)

The Escape Agency

Retrouvez toutes les prochaines dispos pour cette salle :

[ Escape Game ] La pièce – Il était une pièce

La Pièce est située dans le 10ème arrondissement de Paris, c’est une des premières rooms à avoir ouvert en France et c’était aussi notre 18ème escape !
C’est la deuxième salle sur Paris à utiliser Alice aux pays des merveilles avec LeavinRoom, mais les 2 ne sont pas comparables puisque chez La Pièce c’est directement dans le bureau de Lewis Caroll que l’on se retrouve, en non dans le pays des merveilles à proprement parler.

Au cours du briefing,  nous apprenons donc que le bureau de Lewis Carol se situe au sous-sol, et c’est à la lueur d’une bougie que nous descendons le petit escalier qui y mène.
Une fois à l’intérieur, dans le noir quasiment complet, l’introduction sonore démarre et nous met au coeur de l’histoire. Une très bonne surprise puisque cette histoire nous est comptée par Patrick Baud himself!!!
C’est donc un peu perturbés par cette voix si sensuelle que nous commençons à fouiller la pièce, à la recherche tout d’abord d’une lumière (pas si difficile à trouver).

PatrickBaud

Presque Patrick Baud

Quelques cachettes découvertes plus tard nous sommes en possession de plusieurs éléments fermés par un cadenas mais encore rien d’ouvert. La particularité de La Pièce au niveau des énigmes, c’est qu’un petit papier est attaché à chaque cadenas pour nous donner sa méthode pour trouver le code d’ouverture. Une bonne idée pour guider les joueurs débutants, qui souvent se sentent perdus lors de leur premier essai d’Escape Game, mais qui nous a perturbé plus qu’autre chose, puisque pour quasiment chaque énigme nous avions compris la méthode, mais n’avions pas encore tous les indices nécessaires, faute de fouille assez efficace (faut  vraiment qu’on bosse ce point là !)

Fouille

Temps final : 54mn (et quelques) et 3 indices. 2 sur la fouille et 1 sur une énigme plus compliquée que les autres.

«Il était une pièce» est une bonne salle, le décor est vraiment joli et c’est surtout l’ambiance sonore travaillée qui est très réaliste (bruits de pas, musique discrète ..) on se sent dans une pièce vivante et pas simplement dans un escape.
Au niveau de la fouille certaines cachettes sont assez sournoises, donc n’hésitez pas à bien regarder partout pour ne rien louper !
Par contre ce type d’énigmes guidées par les papiers de chaque cadenas laisse peu de place à l’inventivité et aux idées les plus stupides, c’est un peu dommage. Après je pense que ce point sera surtout remarqué par les teams expertes qui ont dépassé la dizaine d’escape, et il y en très peu. Du coup pour les débutants c’est plutôt positif, vous ne serez jamais vraiment perdu !

Au final nous sommes sortis un peu dépités malgré un temps plus que correct, mais on avait surtout l’impression qu’on aurait pu terminer beaucoup plus vite en fouillant mieux, dommage pour nous :)

Note : Patrick Baud/20

[Réalité Virtuelle] J’ai testé le HTC Vive et franchement ça défonce

htc vive

Mercredi 14 octobre à la Geek’s Live 2015, HTC s’était déplacé pour faire tester à quelques personnes son casque de réalité virtuelle, celui-là même que j’étais absolument dégouté de ne pas avoir pu essayer à la GamesCom. Ça tombe bien, c’était les même démos.
Comme à la GamesCom le stand a été pris d’assaut, 10 minutes après l’ouverture du salon tous les créneaux de la journée étaient déjà réservés : O

Bon j’ai un peu de chance, je suis un des premiers du salon à pouvoir essayer : je rentre dans une petite pièce d’environ 10m carrés aux murs noirs, avec simplement dans un coin le pc qui permet de faire tourner tout ça. Le démonstrateur m’explique que deux capteurs installés dans deux coins de la pièce vont détecter tous mes mouvements de façon très précise et que donc je vais pouvoir me déplacer librement dans la zone de jeu.
J’enfile le casque sur la tête et me retrouve directement dans un autre décor, une grande pièce blanche avec différentes applications tout autour de moi, c’est le menu qui permet d’accéder aux différentes démos. Je reçois dans mes mains deux manettes, sortes de wiimote avec une partie tactile qui elles aussi sont détectées par les capteurs quand je bouge.

CROEAHPWwAAN1hk

Démo 1
Je me retrouve au fond de l’océan sur le pont d’un bateau qui a coulé, tout autour de moi des petits poissons se déplacent tranquillement sans trop faire gaffe à ce que je fais. Je peux me déplacer sur toute la zone du pont et si je m’approche trop près d’un des murs réels de la pièce, un mur virtuel apparaît en jeu, ce qui permet de pas se prendre tout et n’importe quoi comme un débile quand on joue.
Pas beaucoup d’interactions dans cette démo assez courte, je peux juste bouger les manettes vers les poissons pour leur faire peur et qu’ils s’enfuient, c’est tout. Mais c’est déjà hyper immersif, c’est très joli en plus et j’ai absolument pas fait attention aux pixels si il y en avait. La démo se termine sur l’apparition d’une immense baleine qui passe à 2 centimètres du bateau, et ça fait tout drôle :)

Démo 2
Je me retrouve dans une cuisine devant un plan de travail et les manettes sont maintenant représentées par des mains que je peux ouvrir et fermer comme je veux pour saisir des objets. Je dois alors réaliser une «recette» qui est affichée au mur, en vrai ça veut juste dire trouver les bons ingrédients et les balancer dans une casserole aléatoirement et dans n’importe quel sens, ce qui représente assez bien la façon dont je prépare à manger finalement. Donc des champignons, des tomates, du sel et de la sauce piquante sont à trouver, il faut légèrement fouiller la pièce pour mettre la main dessus: soulever des couvercles, ouvrir la porte du frigo, se retourner pour aller prendre quelque chose sur un autre plan de travail … C’est très fluide quand je me déplace et quand je bouge les mains manettes aussi, je peux attraper à peu près tout ce que je veux, lancer des trucs en l’air d’une main pour les rattraper de l’autre (sauf les œufs, les œufs ça casse quand on jongle avec :/)
Une fois toutes ces choses mises au bon endroit, une boite de conserve apparaît dans la casserole (o_O), et il suffit de la poser dans une assiette pour terminer la démo.cooking mama
Démo 3
C’est simplement du paint en 3D avec des néons, autant dire tout de suite que le truc a un potentiel de folie. La manette de droite permet de dessiner et la gauche contient les différents outils à sélectionner. Avec le pavé tactile de droite il suffit de glisser le pouce vers la droite ou la gauche pour choisir la taille du pinceau et pour changer la couleur c’est tout aussi simple : il suffit de pointer la manette de droite vers celle de gauche qui affiche une palette et de sélectionner celle qu’on veut. Et c’est très efficace : même en faisant n’importe quoi c’est super classe et on peut se balader à travers son dessin pour le voir sous tous les angles. La détection de la manette est vraiment précise et fluide et ça permet de reprendre une ligne là ou elle était arrêtée sans que ça se voit, du coup y’a vraiment la possibilité de faire quelque chose de bien, et pas uniquement des gribouillis colorés. J’ai un peu hâte aussi de voir ce que va donner ce genre de concept dans un éditeur de niveau.

Démo 4
C’est la seule développée par Valve, je me retrouve dans l’univers un peu cartoon de Warcraft, dans une sorte de cabane accompagné d’un petit dragon : )
Là un mec rentre, me donne une sorte de boule de lumière que je peux déplacer partout où j’en ai envie et éclairer les objets sous des angles différents. Le truc en plus : si je la pointe sur des symboles runiques dissimulés dans la pièce, je me miniaturise pour me retrouver à l’endroit de la rune : au milieu des parchemins sur la table, avec une araignée géante qui me fonce dessus, au bord de la fenêtre ou sur une étagère en hauteur, juste au bord du vide …
Soudain un monstre géant commence à défoncer le plafond et .. fin.

amazing

Je ressors de la pièce des étoiles plein les yeux et avec un grand sourire : c’était génial, je veux en acheter 4 immédiatement :D
Bon, objectivement après avoir testé les 3 versions de l’Oculus Rift et ce HTC Vive, c’est quand même ce dernier qui est au dessus du lot.
Déjà les graphismes sont meilleurs, mais ça vient peut-être des jeux et non des casques qui ont l’air d’avoir des scpecs assez similaires. Mais surtout l’expérience est assez démentielle, le fait de pouvoir bouger réellement dans un univers virtuel au lieu d’être passif avec une manette c’est carrément plus immersif. Les démos étaient simples et ne montraient certainement pas toutes les possibilités qu’offrent un gameplay comme celui-là, donc on peut s’attendre à voir débarquer des trucs encore plus fous.

Après, y’a quand même un problème : okay les démos techniques sont cool, mais les vrais jeux complets et tout, ça donnera quoi ? Le HTC Vive pourra aussi fonctionner comme l’Oculus et se passer des capteurs mais du coup il perdra son innovation principale, et est-ce qu’un studio va vraiment vouloir faire un jeu uniquement pour un seul casque de réalité virtuel en particulier ? Déjà que le marché quand il va se lancer sera assez restreint, j’imagine mal des gros jeux vouloir se limiter à un seul support.
La bonne nouvelle c’est que ce casque il est fait en partenariat avec Valve, qui ne va sûrement pas le délaisser de ce côté là : ) (HALF LIFE TROOOIIIIS) Après tout la Wii U ne tourne qu’avec des jeux Nintendo et ça me va très bien :)

En conclusion : ceci est le futur, peu importe le prix c’est génial : D

[Gamescom 2015] Jour 3 : Fallout 4, Just Cause 3

FullSizeRender

Just Cause 3

J’ai déjà joué à Just Cause 1 et 2 mais sans jamais les terminer, soit parce que ma save avait planté, soit par manque d’intérêt (le 1)
Mais ce Just Cause 3 passe à la vitesse supérieure avec de la next gen, plus beau, plus grand, plus explosif, plus tout quoi, enfin on va voir.

La démo jouable ne m’a pas laissé découvrir le monde ouvert mais proposait 4 missions : 2 en wingsuit et 2 de destruction. Je passe rapidement sur les 2 en wingsuit qui consistent à passer successivement dans des anneaux pour récolter comme dans GTA 5 ou Harry Potter à l’école des sorciers et je vais vous parler des deux autres, déjà plus intéressantes.

La première mission destruction m’a fait conduire un char dans une base militaire, mon but, faire le plus de dégâts possible, évidemment. La conduite du véhicule fait franchement arcade, et la destruction fait tout péter de partout, vu que quasiment tous les éléments du décor sont destructibles, et c’est assez marrant de pouvoir tout raser quand on arrive à un endroit :)
L’autre mission se faisait à pied avec un bazooka, pareil, baboum. C’était surtout l’occasion de tester LE truc de Just Cause : le grappin, combiné avec la wingsuit et le parachute pour une liberté de mouvement totale. Et au début c’est vraiment galère, j’ai du passer 10 minutes à me prendre la plupart des murs qui passaient par là sans réussir à m’envoler correctement, mais ça vient petit à petit et au final j’arrivais à me déplacer sans jamais toucher le sol simplement en redonnant un petit coup d’élan en lançant le grappin sur tous les poteaux du niveau.

De ce que j’ai pu essayer pour le moment, le jeu est sympa mais sans plus, la wingsuit est un ajout non négligeable mais qui manque un peu de sensation de vitesse. Après le jeu ne se résume pas à des missions sans contexte, il faut voir ce que l’histoire arrive à faire avec.
Just Cause 3 manque pas d’ambition mais j’ai un peu peur de l’effet Watch Dogs, un grand monde ouvert avec pas grand chose dedans et un truc un peu original dans le gameplay pour se démarquer.

Fallout 4

IMG_6588

Fallout 4 est génial, Fallout 4 est grand, Fallout 4 sort en novembre, Fallout 4 est déjà prêt.
Mais Fallout 4 n’est pas jouable Gamescom.

Même pas un peu hein, le grand stand Bethesda ne sert qu’à montrer une séquence de gameplay, qui présente en grande partie certaines armes du jeu, du pistolet classique au mini-nuke, et aussi le système de compétences appelé «special». Et le jeu est beau. Okay pas «HÉ REGARDEZ ON A MIS DE L’HERBE EN 4K QUI BOUGE SOUS LE VENT ET AUSSI DES OISEAUX PARCE QUE C’EST POÉTIQUE» beau, mais beau quand même. Les environnements de la ville de Boston ont l’air vraiment intéressants à explorer de fond en comble et le compagnon chien a l’air d’apporter un réel atout puisqu’il est atteint du syndrome Élisabeth, il peut aider mais est immortel, et cela vaut mieux vu sa capacité à sauter devant le viseur pile au moment du tir.

Après je peux pas vous dire grand chose sur Fallout 4, j’ai vu une vidéo et c’était cool, mais c’est tout, rien de nouveau par rapport à tout ce qui a été dit à l’E3. Please stand by comme ils disent.

image1