[Ardoise magique] Dell U3415W, un écran incurvé de 34 pouces !

Dell 1

J’avais envie de changer mon écran de pc, un Syncmaster de 23″, du coup j’ai vu les choses en grand avec celui-là : une jolie dalle IPS de 86,5cm de diagonale pour une résolution de 3440×1440 en 21/9ème, autant dire que ça pète grave. (et ça peut vu le prix du truc, entre 800 et 1200e selon les sites)

Dell 2putain c’esDell 3Un gros paquet venu d’Allemagne (17Kg !), ça a prit deux semaines à arriver, faut pas être pressé, mais le carton était en très bon état.

Dell 5

Pour ce qui est de la connectique on retrouve tout ce qu’il faut, du HDMI (2.0 !), du display port (entrée et sortie) et un même un connecteur MHL pour brancher son téléphone. Autant de branchements, il faut bien que ça serve à quelque chose, surtout avec un écran aussi grand, on peut donc brancher plusieurs appareils en même temps et les contrôler à l’aide d’un seul combo clavier souris grâce à 2 ports USB montants. (ce qui est utile pour, uhm …)

Dell 4

Le pied amovible qui permet d’incliner comme on veut l’écran et de le régler en hauteur.

Dell 6

Dell 7

Dell 9

Ratata for scale

Bon okay, ça c’est cool, surtout si on veut être super productif et écrire des tonnes de documents Word en même temps, mais c’est pas vraiment ça qui m’intéresse, évidemment.

La plupart des jeux récents proposent effectivement une résolution de 3440×1440 qui s’adapte parfaitement à l’écran, mais pour d’autres titres plus anciens soit il faudra choisir une résolution plus basse et avoir des bandes noires sur les côtés, soit une fausse très haute résolution sera proposée, étirant de façon plutôt dégueulasse l’image pour l’adapter à l’écran, pas cool.

Du coup, je vais plutôt vous montrer des titres qui s’adaptent bien.

Dell 10 Dell 12GTA5 sur Pc est déjà magnifique de base, mais en vue fps avec le champ de vision au max, ça donne vraiment envie de partir en vacances à Los Santos *_*

Dell 14

Assassin’s Creed Unity s’en sort très bien au niveau visuel, mais vu qu’il est pas super optimisé, il a tendance à lagger sévères quand  je pousse les réglages au max.

 

Dell 13C’est sûrement pas l’idéal pour être le plus compétitif possible, mais CS:GO est absolument jouissif à jouer comme ça.

Dell 15Minecraft à tendance à déformer un peu ce qu’il y a sur les côtés à cause du grand champ de vision, mais le format de l’image renforce grandement l’immersion.

 

Pour ce qui est des films, seuls ceux qui sont en format cinémascope (2:35:1 ou 2:39:1) sont à la bonne taille pour l’écran, les autres auront des bandes noires sur les côtés, auxquelles il faudra parfois ajouter celles en haut et en bas, bref, c’est pas l’idéal, parce que le cinémascope, c’est pas courant. Heureusement VLC permet d’adapter la vidéo au format que l’on veut, mais il faudra parfois pour cela sacrifier quelques bouts d’images.

Dell 16

Asterix et le domaine des dieux, élargi

Interstellar, sans modif

Interstellar, sans modif

Bon et bien sur dans tous les cas pour que ça rende bien, il faut de la qualité blu-ray, en dessous ça pique les yeux.

 

Le bilan final.

Points positifs :

  • Uuuultra grand, multitâche et jeux/films au top, immersion totale
  • So HD
  • Incurvé
  • Grosse connectique

 

Points négatifs :

  • Tout n’est pas adapté pour ce format
  • 60Hz malheureusement, 144 aurait fait mon bonheur
  • Incurvé. En fait c’est ni positif, ni négatif, mais j’ai pas remarqué de différence, à vous de juger, sachez juste que ça joue sur le prix, on trouve des dalles plates de cette taille pour moins cher.
  • Le prix, du coup (je l’ai pris sur ce site, traduction bancale mais fiable et pas cher)
  • Un pixel mort au bout de deux mois, quasi-invisible, MAIS JE SAIS QU’IL EST LA. Pas envie qu’il appelle ses copains

 

Au final je trouve cet écran plutôt génial et je pense que j’aurais vraiment du mal à revenir à du 23″. Pour moi son principal avantage, c’est surtout sa taille, beaucoup moins que la dalle incurvée, je n’ai pas ressenti le + que c’est censé apporter, l’immersion est totale, d’accord, mais je demande à tester aussi sur un 34″ plat avant  de dire si oui ou non, c’est utile.

[Test] The Talos Principle

The Talos Principle

The Talos Principle est un jeu de puzzle à la première personne. On résout des énigmes à base de bouton et de cube à mettre sur des boutons, de laser à mettre dans des récepteurs pour laser et de ventilateurs qui vous propulsent d’un bout à l’autre des salles de test. On se trouve dans un monde dont on ne sait rien, seulement guidé par une voix qui nous dit quoi faire mais dont l’identité reste un mystère. En plus de cela on retrouve sur votre parcours des messages sur les murs laissés-là par les précédents sujets de test. Ca va, vous visualisez ?

Portal logo

Oui mais non.
En dehors des salles de tests, on évolue dans un monde semi-ouvert dans des environnements extérieurs en pleine nature, des décors de ruine sur le thème de la Grèce antique, de l’Egypte des pharaons, et du moyen-âge. Pas de PNJ, mais des ordinateurs placés un peu partout permettent de consulter des fichiers qui nous font découvrir petit à petit l’univers dans lequel on évolue, à travers des textes d’histoire et de philo, et même des log de chat irc. Au fur et à mesure de l’aventure, une discussion s’engage avec un inconnu, une discussion variée, enrichissante, qui pourra même vous faire douter de vos convictions : qu’est-ce que la conscience ? Comment imaginez-vous votre paradis ? Comment faire la différence entre un humain et un robot sur internet ?

Platon

Toujours pas.
Parce que cette partie n’est pas obligatoire, vous êtes totalement libre de passer salle en salle jusqu’à la fin du jeu si vous voulez juste résoudre des énigmes. À priori vous êtes aussi libre de ne pas faire les énigmes pour passer de pc en pc à lire les textes, mais bon à ce compte là autant lire un bouquin. Non en fait The Talos Principle ce n’est ni Portal, ni Platon, c’est un savant mélange de reflexion ludique entre puzzle et philo sans jamais être chiant, et c’est ce qui fait sa force.

PORTALPHILOL

Voilà.
Plus de 120 puzzles vous attendent, et chacun d’entre eux permet de débloquer des Sigils, des pièces de Tétris qu’il vous faudra plus tard assembler pour débloquer plus de contenu. Si on est coincé pas de problème vu qu’il est possible de faire les puzzle à peu près dans l’ordre que l’on veut. Comme je l’ai dit au début, le jeu est se déroule dans un monde semi-ouvert, le hub principal donne accès au mondes A, B et C, qui proposent chacun 7 zones de jeux ou se trouvent plusieurs puzzles.

En plus de ça, chaque zone de jeu dispose d’étoile secrètes très difficiles d’accès qui nécessiteront de mettre en commun les éléments de plusieurs énigmes pour réussir à l’atteindre. Du coup la durée de vie est assez conséquente, vu qu’il faut parfois fouiller l’intégralité d’une zone de jeu avant de trouver une étoile, et plus du double de temps à trouver comment l’obtenir. Mais ce n’est pas pour autant un calvaire, c’est même plutôt le contraire, les environnements sont magnifiques et vont de paire avec une musique qui passe vraiment bien. Passer des heures à explorer calmement les différents univers du jeu reste un réel plaisir, surtout avec la demi-douzaine de tonnes d’easter-egg à trouver un peu partout.

The Talos Principle 2

Et au final, même si vous l’aviez déjà compris, le jeu est bon, les énigmes sont bien pensées et les mécaniques de gameplay sont clairement expliquées dès le début. La difficulté est progressive bien comme il faut (à condition de faire le jeu dans l’ordre) mais si vous êtes habitués des jeux de puzzle, seules les dernières énigmes et les étoiles vous poseront de véritables problèmes. La seule partie un peu nulle reste l’assemblage de sigils, assez récurrente, et pas très intéressante : au final on se retrouve juste à essayer de placer les pièces dans tous les sens jusqu’à ce que ça passe.

Disponible uniquement sur PC, vous pouvez le trouver sur Steam et essayer sa démo gratuite.
Si je devais lui mettre une note ? La drogue/20.

The Talos Principle 3

[EscapeGame] Team Break : Mission Impossible

Team Break

Les Escape Rooms quoi qu’est-ce ? Enfermés dans une pièce, vous devez résoudre des énigmes pour réussir à en sortir. Voilà, c’est pas plus compliqué que ça en principe, mais les nombreuses déclinaisons demandent plus ou moins de réflexion et plus ou moins de fouille de la pièce. Le thème change évidemment selon l’escape room que vous choisissez.
Pour ceux à qui ça dit quelque chose, pleins de jeux en flash du genre existaient déjà y’a une dizaine année, comme par exemple Crimson Room, et c’était déjà cool. Hé bein en vrai, c’est encore mieux.

Pour Team Break, on arrive dans la rue des Martyrs à Paris devant une porte d’immeuble tout à fait normale, juste un interphone auquel il faudra sonner pour donner un mot de passe obtenu dans le mail de réservation, qui sera du style « Une pastèque vaut mieux que deux tu l’auras » (l’oubliez pas, vous aurez payé pour rien sinon). Puis au fond d’une cour on est accueillis par l’équipe qui nous briefe sur la mission : un dictateur maléfique menace de faire sauter une bombe, il faut à tout prix entrer dans son bunker secret, la désamorcer et s’enfuir ! Suite à ça, on passe la porte du bunker qui se referme derrière nous et silence radio.

On se retrouve donc à 6 dans un tout petit espace, pas de lumière à part 2 lampes torches pour tout le groupe, et sans savoir quoi faire : on entend la bombe mais elle n’est pas là.
Pour avancer il nous faudra entre autre trouver des codes pour ouvrir des cadenas pour accéder à d’autres endroits à fouiller puis résoudre des énigmes pour trouver des clés pour ouvrir des cadenas, et tout en réfléchissant à comment interagir avec les nombreux objets disposés dans le bunker, sachant que beaucoup d’entre eux ne servent absolument à rien !

Passe partout

Au final, ma team aura réussi à désamorcer la bombe en 51 minutes top chrono, soit avec 9 minutes d’avance, et franchement c’est la classe, surtout pour un premier escape game. Bon par contre ne vous y trompez pas, ce n’est pas facile c’est moi qui suis fort mais pendant toute l’aventure vos faits et gestes seront scrutés par des caméras de surveillance et l’équipe vous enverra des indices si elle voit que vous galérez. « Pensez à utiliser cet objet pour trouver un code ! » « N’oubliez pas de bien tout regarder de ce côté là ! »

Sans les indices (environ une vingtaine, voire un peu plus), je ne sais pas si nous aurions réussi, pas avec autant d’avance en tout cas. D’après les gens de Team Break, le taux de réussite est d’environ 30% (mais peut-être ont-ils menti hein, comme ça on est encore plus content :p)
La progression est plutôt bien gérée puisqu’elle se révèle assez fluide, tout le monde est concentré à fond sur la résolution de l’énigme et le temps défile sans qu’on y fasse attention, si bien que les 30 premières minutes en ont paru 5 !

Team Break c’est bien, mangez-en, toutes les infos c’est par là : Team Break
c’est prévu pour 3 à 6 personnes, pour un prix qui va de 25 à 32e par personne. En cas d’échec, soyez prêts à vous déchirer avec vos amis : )

Sherlock

C’est le seul et donc le meilleur escape game que j’ai testé à ce jour, mais je compte bien y retourner pour en tester pleins d’autres, notamment celui de chez Prizoners : Elyseum 2135 qui inclut un Oculus Rift dans une de ses pièces !

Retrouvez toutes les prochaines dispos de cette salle :

[News] Rock Band 4 Confirmed

Rock Band 4 illustration

On s’en doutait un peu avec la publication de deux nouvelles chansons en DLC la semaine dernière « Rize of the fenix » et « Back to the Shack », mais Harmonix l’a annoncé officiellement par le biais d’une vidéo : Rock Band 4 est bien en développement, et il sortira en 2015 ! Le jeu est prévu  sur les nouvelles consoles de salon, Xbox One et PS4, ce qui pose problème au niveau de la compatibilité des instruments et des DLC, mais d’après les développeurs, il sera possible d’utiliser les mêmes guitares et batteries sur le nouveau jeu, et que les chansons téléchargées pourront être jouées ! (à condition de garder le même constructeur 360–>One et PS3–>4) A voir comment cela va être mis en place vu que les manettes ne sont pas compatibles entre les différentes générations.

Grâce à RockBandAide  on en sait un peu plus : les modes pro-guitar et pro-basse disparaissent, ainsi que le clavier. Seul le mode pro-batterie reste, pour se concentrer uniquement sur ce qui est véritablement nécéssaire.

Les "nouveaux" instruments de Rock Band 4

Les « nouveaux » instruments de Rock Band 4

Pas de réelle nouveauté de ce côté là, juste une petite amélioration de l’accéléromètre pour lancer le Star Power.

Dans tous les cas j’ai déjà hâte d’y jouer et de voir ce que va nous proposer ce nouvel opus attendu depuis 5 ans. La bataille va faire rage entre les jeux musicaux puisque qu’un Guitar Hero 7 est également prévu,  For those about to rock, we salute you.

Rock Band 4 Logo

[Console] New 3ds Ambassadeur

new 3ds 1

C’est officiel, la new 3ds sort le 13 février prochain, en même temps que le remake de Majora’s Mask, c’est dire si c’est bientôt :)

Pourtant, pas plus tard que début janvier, j’ai reçu cet e-mail de Nintendo qui ressemblait pas mal à du spam, et qui me proposait deux choses :

  • Une new 3ds collector
  • Une new 3ds en avance

J’ai attendu 2h .. et je l’ai prise.

Annoncée l’année dernière dans une surprise totale, la new 3ds a pour vocation d’être la version finale, la plus complète de la 3ds, 4 ans après la sortie de la console. Comme nouveauté on peut trouver : une 3D améliorée qui ne bousille plus les yeux quand on bouge un peu la tête, un deuxième stick pour bouger la caméra, deux boutons en plus au dos à côté des boutons L et R et un petit boost de performance à l’intérieur. Suffisant pour racheter une 3ds ? C’est ce qu’on va voir.

New 3ds 1New 3ds 2

Pour la modique somme de 200e plus les frais de port, soit 40e de plus que la version qui sera vendue dans le commerce, voilà ce que comprend le pack : La 3ds ambassadeur édition, les deux coques  smash bros et Nintendo (collector on vous dit) et également un socle de chargement. Pas de chargeur par contre, faut pas déconner.

New 3ds 3

Le bouton Power passe sur la tranche inférieure et les leds sont maintenant au nombre de trois pour cause de disparition du switch wifi On/Off

New 3ds 4

Le stylet et le port cartouche se déplacent aussi sur la tranche inférieure pour laisser plus de place sur celle du haut

New 3ds 5

On peut voir les nouveaux boutons ZR et ZL accessibles assez facilement du bout des doigts. La prise chargeur est maintenant pile au milieu de la console à la place du port cartouche.

New 3ds 6

Des écrans 1,2 fois plus grand que ceux de la 3ds normale. Les boutons start et select ont été relocalisés pour faire plus de place sous l’écran tactile et ne garder que le home.

New 3ds 7

Le stick C plus en détail, c’est pas un vrai joystick à proprement parler comme le principal, mais plutôt une sorte de souris comme on pouvait trouver sur les ordis portable au début des années 2000. Un peu moins précis d’après ce que j’ai pu essayer mais on s’y fait vite et il prend beaucoup moins de place.

Les boutons ABXY reprennent le code couleur de la manette super nes, et c’est très joli :) Dommage de pas les conserver sur la version Xl.

New 3ds 8

Le socle fourni nous fait poser la console à l’envers la met bien en valeur, et franchement ça fait super classe !

Au final ce mois d’exclusivité européenne pour cette New 3ds est un petit cadeau sympa de la part de Nintendo, mais malheureusement, il n’existe pas encore de contenu exclusif à cette «nouvelle» console. Tous les jeux déjà sortis sont compatibles (heureusement) mais la console ne leur apporte rien de nouveau (mis à part un temps de chargement divisé par deux pour Smash Bros) et les jeux estampillés New 3ds ne sont pas pour tout de suite. Dommage, mais le gain en puissance et le deuxième stick promettent de bonnes choses pour le futur de la 3ds :)