X Scape – Azilum

Avant dernière salle de notre voyage Lillois, Azilum est scénaristiquement la suite directe de Quarantaine même si les salles peuvent être faites dans un ordre différent.

Le professeur Edwarz qui est à l’origine du virus récupéré dans la salle Quarantaine est interné au Centre Hospitalier Sainte Marie du Vernet depuis 6 mois. Il aurait trouvé un allié partageant le même dégoût que lui pour l’humanité au sein de l’hôpital psychiatrique. Afin d’empêcher une nouvelle catastrophe, le directeur de l’asile vous donne accès au bureau du surveillant général pendant sa réunion journalière. Vous pourrez alors mener votre enquête.

Notre mission : Nous devons découvrir ce qui se trame dans cet asile pour éviter que le professeur Edwarz ne recommence ses recherches et sortir de l’asile avant que l’on ne remarque notre présence.

Pour ne pas que notre venue semble étrange, un de nos membre est désigné et se fait passer pour un fou. Une fois dans le bureau, les énigmes s’enchaînent bien avec pas mal de cadenas à ouvrir mais aussi plusieurs mécanismes assez originaux. Malheureusement, cette fois encore, la fouille nous a fait perdre beaucoup de temps avec plusieurs indices vraiment biens cachés. Les soucis de fouille terminés, arrivent ensuite un enchaînement d’énigmes nous obligeant à nous séparer pour gagner du temps. Nous ne passerons pas beaucoup de temps sur ces dernières étapes même si  elles présentent plusieurs énigmes originales et un décor plutôt fidèle compte tenu de l’endroit où nous sommes.

Avec une équipe sympathique et des enquêtes scénarisées, nous avons passé un bon moment chez X Scape. Comme pour la salle précédente nous avons perdu pas mal de temps à cause des fouilles mais il faut dire que certains objets étaient vraiment bien cachés. En bref un bon moment malgré une énigme pour laquelle nous restons perplexes. Nous attendons de voir ce qu’il est arrivé au professeur Edwarz pour leur troisième scénario sur lequel ils travaillent actuellement !

 

——————————————————————————-

C’est positif :
• Le décor
• La fourberie de la fouille
• Des mécanismes originaux et pas forcément onéreux

C’est négatif :
• Une première étape pas forcément utile
• Une énigme haute en couleur nous laisse quelque peu dubitatifs


XScape

Retrouvez toutes les prochaines dispos pour cette salle :

(Article écrit par BatGauth, checkez donc son blog et son twitter !)

X Scape – Quarantaine

Escape Game Lille Xscape

On continue dans la série d’Escape Game Lillois avec un passage chez X Scape, qui possède à l’heure actuelle deux salles, qui ont pour particularité d’aborder deux thèmes totalement différents mais ayant une certaine continuité au niveau du scénario.
Pas d’inquiétude toutefois : les deux peuvent se jouer dans un ordre comme dans l’autre, ça n’altèrera pas la compréhension ou la qualité de la salle ! 
Aujourd’hui on se fait enfermer dans «Quarantaine» un scénario catastrophe dans lequel l’humanité est menacée d’apocalypse, tout ça à cause du professeur Edward et d’un certain virus.
Pour sauver tout le monde il va falloir mettre la main dessus avant la fin du chrono !

Après un briefing sur toutes les règles de base où l’on nous invite toutefois à ne pas craquer les cadenas «même si il ne manque qu’un seul chiffre sur les 4» on se voit remettre de magnifiques tenues de scientifiques : des blouses blanches. Après être rentrés dans la salle on se demande quand même comment elles ont pu rester aussi blanches vu le bordel que c’est à l’intérieur. Un vrai labo nous attend, carrelage et table d’autopsie inclus, c’est pas le moment de faire la fête.

Malgré un début difficile on arrive quand même à progresser et à résoudre les différentes énigmes mais c’était sans compter sur notre plus grand ennemi : la fouille. Elle vient évidemment nous barrer le chemin à de nombreuses reprises et si certaines cachettes sont assez retorses, d’autres sont beaucoup plus évidentes et c’est nous qu’il faut blâmer pour ne pas les avoir trouvées plus tôt.
 La partie finale de notre aventure implique des éléments plutôt classiques vu le thème abordé mais réussit à en détourner les codes pour un rendu très intéressant.
 Pas d’inquiétude la planète : une mission réussie en 54mn !

Escape game xscape quarantaine lille

Quand tu sais vraiment plus où chercher

La dernière partie de l’énigme a une particularité : la salle quarantaine étant dupliquée, on est pas vraiment isolés phoniquement de l’autre groupe qui joue en même temps. Ce qui peut évidemment entraîner de grands moments de rigolade si jamais vous décidez de réserver les deux salles et même temps pour jouer en même temps que des potes ! Malheureusement ça peut aussi être un inconvénient puisqu’il vaut mieux éviter de parler trop fort si on ne veut pas spoiler le groupe d’à côté, et inversement…en tout cas ça ne nous a pas dérangé plus que ça, on en a même profité pour faire peur à l’équipe d’à côté :)

Le thème du virus  étant déjà sur exploité dans le milieu de l’escape game (à Paris en tout cas, à Lille c’est la seule salle avec ce thème !), on ne s’attendait pas vraiment à trouver quelque chose de très différent dans Quarantaine. Pourtant on a été surpris. Les énigmes sont originales et parviennent à ne pas tomber dans la facilité.

En bref n’hésitez pas à vous rendre chez X Scape pour tester Quarantaine, et pourquoi pas à enchaîner avec leur deuxième salle Azilum pour prolonger un peu le scénario !

 

——————————————————————————-

C’est positif :
• Des énigmes originales
• Le tout début du jeu !
• Une continuité avec la salle Azilum

C’est négatif :
 Décor un peu vide
• Faire au hasard le dernier chiffre des cadenas, c’est ma grande passion :'(
• La mauvaise isolation phonique dans la dernière partie de l’énigme (peut tout même être drole quand on joue sur les 2 salles avec des amis)

Escape Game XScape Quarantaine

X Scape

Retrouvez toutes les prochaines dispos pour cette salle :

 

Omega Agency – La Planque d’Ali

Huitième Escape Game en deux jours à Lille, bienvenue à Omega Agency pour leur première salle et la dernière de notre séjour : La planque d’Ali.

Jeunes recrues dans une agence d’espionnage, notre objectif est simple, monter en grade le plus vite possible. Pour cela, nous nous essayons à une mission qui ne s’annonce pas évidente. Durant notre aventure, nous serons aidés de notre correspondant au niveau de l’agence.

 

Notre mission : Ali, professeur d’archéologie, est soupçonné d’avoir volé un artéfact égyptien. Nous espérons pouvoir trouver des informations sur l’endroit où il serait caché dans son bureau. Afin d’éviter un incident diplomatique, nous nous devons de le retrouver au plus vite. Nous profitons donc qu’il soit parti travailler pour mener notre enquête.

Armé d’une tablette qui nous permettra de garder un lien avec notre agent de liaison, nous pénétrons dans le bureau d’Ali. Pas une minute à perdre, il nous faut trouver des informations au plus vite. Nous nous retrouvons dans un bureau très sympa et plein d’objets égyptiens. Heureusement que nous étions quatre puisqu’il y a dans cette salle pas mal de fouilles à faire. Toutes les énigmes sont vraiment originales et s’enchainent bien (même si certains n’attendent pas le dernier indice pour ouvrir certains cadenas). Nous avons perdu un peu de temps à cause de « la clé d’un chanteur » que nous avions légèrement oubliée mais nous nous étions bien répartis le travail dès le départ ce qui nous a permis d’avoir de l’avance. En dehors d’un petit rappel sur cette clé oubliée et d’une énigme que nous avions mal analysée nous n’avons pas eu besoin de demander de l’aide à l’agence.

 

Avec un briefing sympa (remise de photos et de documents en rapport avec la mission), une game master cool, un décor vraiment immersif, des énigmes très originales, des mécanismes surprenants et vraiment différents de ce que l’on peut trouver ailleurs, nous sommes repartis de Lille fatigués mais très contents de ce petit voyage. Nous sommes maintenant impatient de voir ce que donnera leur seconde salle.

——————————————————————————-

 

C’est positif
• Le décor
• Les mécanismes vraiment originaux
• Les énigmes originales également
• Un Escape Game « fait maison » et ça fait plaisir

C’est négatif
• On cherche encore


Omega Agency

Retrouvez toutes les prochaines dispos pour cette salle :

(Article écrit par BatGauth, checkez donc son blog et son twitter !)

John Doe – Le casino Magnifico

Pas le temps de niaiser, quelques minutes à peine après notre succès dans la mine de Black Rock, notre agent de liaison nous informe qu’il y a de nouveau une fuite d’informations concernant l’identité d’agents sur le terrain ..

Cette fois-ci c’est à Las Vegas qu’il faudra partir enquêter ! On ne prend pas trop longtemps avant d’accepter l’enquête, il parait que le cadre est plutôt sympa :)
Le dossier de mission nous apprend que le Casino Magnifico est le lieu d’un trafic de drogue d’ampleur internationale. L’agent Romani, infiltré au cœur de ce réseau ne donne plus signe de vie, à nous d’aller voir ce qu’il s’est passé et de terminer son enquête.
On a donc 2 objectifs : retrouver Romani et déterminer qui est le VIP impliqué dans le trafic du casino.

Pour pas se faire repérer on ne rentre pas directement dans le salon VIP du casino mais dans la salle de sécurité qui se trouve juste à côté. La salle n’est pas grande et même à 4 on se marche un peu dessus, du coup c’est un peu le bordel pendant la phase de fouille, et on passe forcément à côté de ce qu’il faut ! On ne va pas se mentir, c’est plutôt récurrent.
Si c’est voulu de causer du bordel pour qu’on n’avance pas trop vite, c’est vicieux, mais plutôt bien joué :)

Quand on arrive finalement dans le salon VIP, c’est hyper classe, roulette, machines à sous, jetons et cartes à jouer, tout ce qui fait d’un casino un Casino. Ça nous inspire pas mal, chacun trouve son jouet préféré et fait avancer la mission de son côté.
Le lieu est très bien décoré, vraies roulettes (désolé pour la bille), vraies machines à sous … y’a même une sorte de fontaine avec des bulles c’est magnifique.

Grâce à toute l’énergie que nous prodigue la fontaine à bulles, on progresse très rapidement, avec un seul indice au compteur notre objectif est atteint en 47’51 :D

Escape game casino

I haz photoshop

Difficile quand on est déjà passé par The Game de ne pas comparer ces deux salles qui ont le même thème : j’ai déjà testé le casino là bas et j’ai beaucoup aimé la salle. Et pourtant pour moi le casino de John Doe est au dessus : le décor est très bon, l’ambiance excellente et surtout il y a certains éléments avec lesquels on peut interagir qui placent la barre très haut.

L’intrigue du départ évolue pendant toute l’aventure et en tant que joueur on se sent véritablement acteur du scénario, on contribue à la faire avancer par nos actions et c’est un point non négligeable.

Loin d’être une suite de code cadenas, les différentes énigmes du casino sont plus réfléchies et très diverses : en véritables agents secrets, c’est grâce à notre contact permanent avec la base qu’on communique les dernières avancées de notre enquête. Loin d’être une simple idée de gameplay creuse qui ne fonctionne pas vraiment,  notre agent de liaison/gm est à l’écoute et ça se voit, ça permet de beaucoup plus impliquer le joueur dans le jeu et c’est un véritable plus.

 

——————————————————————————-

C’est positif
• Le décor !
• Interaction avec les machines
• Scénario qui évolue
• Diversité des énigmes
• Véritable lien entre Game Master et le joueur, à l’écoute
• La fontaine à bulles *_*

C’est négatif
• La dernière partie, légèrement moins intéressante niveau réflexion

Que veulent dire ces critères ?

John Doe

Retrouvez toutes les prochaines dispos pour cette salle :

John Doe – La Mine de Black Rock

Après un long voyage de plusieurs heures à travers toute la France (3h de car pour faire Paris- Lille, c’est ENORME)  on arrive enfin à destination : l’agence John Doe.
En effet John Doe n’est pas un Escape Game, c’est une agence spéciale pour agents secrets. Ils ont besoin de nous puisqu’une fuite d’information révélant l’identité de tous leurs agents a mis ces dernier en péril, et l’agence a  besoin de nous pour les sortir de ce mauvais pas, et si possible les ramener vivants.

La toute première mission qui nous est assignée : retrouver l’agent Daboville, qui ne donne plus aucune nouvelle et semble être coincé dans la mine de Black Rock. La mine est un endroit dangereux, il ne faudra pas trainer si on veut avoir une chance de réussir.

Notre agent de liaison nous accompagne, non pas jusqu’à la mine, mais jusqu’à l’entrée de celle-ci. On se retrouve alors dans un bureau qui sert visiblement de vestiaire aux différents mineurs puisqu’ils ne se sont pas gênés pour y laisser leurs affaires.

Notre mission commence bien et la première étape ne nous pose aucun problème :) mais on bloque dès la deuxième :/ En écoutant notre camarade débutante on aurait très certainement réussi plus tôt, ça nous servira de leçon :p

Pour la suite de la mission tout va bien, pas de blocage particulier et même si on est ralentit par des énigmes plus compliquées ou de la fouille, l’ensemble reste fluide.

La pression monte quand même dans les dernières minutes mais comme on est trop fort le chrono s’arrête à 54’25 – Victoire ! :)

On aurait peut être dû t’écouter :D

Pour notre première salle lilloise c’est une réussite ! Dès le départ une histoire et un briefing qui mettent dans l’ambiance et impliquent le joueur : avant de commencer le brief on reçoit un dossier de mission qui contient toutes les infos sur les objectifs et le lieu. Le dossier contient des photos, des plans, des infos … Certaines choses pourront servir sur le terrain donc il faut faire gaffe !
La salle en-elle même comporte son lot de cadenas mais ne tombe pas dans l’excès puisque bien d’autres éléments permettent de progresser de façon différente et ludique.

Enfin pour terminer, les décors de la mine sont très réussis, à tel point qu’on peut se sentir oppressés si on y passe un peu trop de temps, on finit par se demander si le plafond va pas nous tomber sur la gueule ? :o ça serait dommage :)

Seul petit bémol (il en faut au moins un !) une petite énigme au début du jeu pas dans la même veine que les autres. 

 

——————————————————————————-

C’est positif !
• Le décor, vaste puis oppressant
• Le briefing, avec le dossier de mission qui nous plonge directement dans le jeu
• L’ambiance globale (un + pour la musique)
• Les énigmes plutôt variées 

C’est négatif !
• Une petite énigme de début de jeu, un peu en dessous, pas forcément dans le thème


(On tente une nouvelle méthode de notation, plus d’infos par là :) )

 

John Doe

Retrouvez toutes les prochaines dispos pour cette salle :